Corée du Sud


FEVERS "Same" Seo Ra Beol Records (1979)

Chronique à suivre

LEE MYOUNG HOON & FEVERS Universal Rds HS 1004 (1979)

Chronique à suivre

HAN DAE SOO "Go Moo Shin" Four Season 12463 (1975)

Chronique à suivre

HE 6 "Vol 1" Grand Record GH 00009 (1971)

Chronique à suivre

KIM SOO CHUL (1989)

Chronique à suivre

LEE SU MAN & 356 DAYS "Same" Universal UL 80048 (1980)

Un disque qui alterne le bon et le moins bon. Les musiciens sont excellents mais l'ensemble manque de cohérence: on navigue du délire psyché avec un guitariste par moments très inspiré au pseudo reggae jusqu'au rock et au country.
La production est propre ce qui met en valeur les meilleurs moments, les moins bon auraient gagné à être plus sales. titre face B (Extrait MP3)
LITTLE BIG MAN "Same" HKR GH 0001 (1979)

Chronique à suivre

NOGOJIRI "2" Seo Ra Beol Rds 0176 (1979)

Chronique à suivre

RUNWAY "Same" Jigu Records JLS 201445 (1979)

Chronique à suivre

SAND PEBBLES "The 6th" Daedo DSHR 1001 (1979)

Les Coréens sont souvent prompts à vendre leurs disques des années 70 comme psych. C'est loin d'être le cas même si des réminiscences dans le son sont indéniables.
Nous avons ici un album pop parfois un peu trop, le chant étant un peu trop mélodique à mon goût, mais avec de bonnes interventions de guitare fuzz et un orgue style farfisa en fond sonore qui pulsent.

face B titre 1 (Extrait MP3)
SANULLIM "1" Seo Ra Beol Rds 0090 (1977)

Chronique à suivre

SANULLIM "2" Seo Ra Beol Rds 0104 (1978)

Chronique à suivre

SANULLIM "3" Seo Ra Beol Rds 0130 (1978)

Chronique à suivre

SANULLIM "4" Seo Ra Beol Rds 0148 (1977)

Chronique à suivre

SANULLIM "Rock World (Best album)" DAS 0001 (1983)

Chronique à suivre

SONG GOL MAE "Same" Jigu Records JLS 1201504 (1979)

Chronique à suivre

SI IN & CHON JANG SRB Rds 20062 (198.)

Un disque avec deux faces fort différentes. La première avec des balades entre piano et guitare présente un Folk mélodique. Joli mais pas indispensable. La seconde fait intervenir une batterie électronique et des sons de guitare avec flanger et chant sirupeux: à éviter.
Un album fort dispensable.
? ? SRB (1986)

Chronique à suivre